Prisonnière

De ce corps de déesse archaïque,

de mes seins,

de mes hanches trop larges,

de mon ventre blessé,

De la mer méditerranée instable mégère,

je suis prisonnière.

Du phallus des hommes

de leurs mains puissantes,

d’une  terre ocre gorgée de soleil et de larmes,

je suis prisonnière.

phallus2
« le phallus » huile sur papier 79 X57 cm.