Extrait de texte :

Combien me reste-t-il d’enfants ?   Je ne sais plus. Ma tête a oublié. Mon cœur est une  grande maison vide aux fenêtres et portes ouvertes. Il continue à battre  au rythme de rires lointains et  des  ‘’mamans’’, qui  se chevauchent impétueux, violents.  Ces ‘’mamans’’  jamais ne désarment. Et  La maison écoute. Entend. Attend. Attend.

 La maternité est une suite de renoncements pour finir par l’ultime,  la séparation improbable. Impossible silence. L’inacceptable coupure que tous disent nécessaire, saigne.

 Je me suis fait la promesse de ne pas abuser de mon  pouvoir de mère. Je les regarde  partir, ils s’éloignent.  Je reste. Impuissante et seule depuis jamais. Seule dans l’atelier.

monenfant

Huile sur toile 92 X 76 cm (36″ X 30″)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s